Vous avez envie de sauver l'Univers mais vous ne savez pas comment faire ? Et si vous en deveniez le Champion dans notre Tournoi à la Tour du Multivers ?
 

AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aodhan V. Ashfield

avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 26/08/2015

Feuille de route
Type de Combat: Technophile
Rang: 0


MessageSujet: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Sam 29 Aoû - 11:48


Le choc de l’arrivée fut trop violent pour qu’Aodhan le réalise vraiment.

N’importe quelle autre personne aurait pleuré, hurlé, ou alors l’aurait pris avec joie. Et puis elle aurait relativisé, cherché des solutions, et interrogé des autochtones pour avoir de l’aide. Lui n’arrivait juste pas à percuter. Tout ce qu’il avait toujours connu était parti ; passe encore, ce n’est pas comme s’il aimait son quotidien. Non, ce qui l’avait mis en état de choc, c’était autre chose.

Tout d’abord, la perte de son père. La porte de la prison de terreur dans laquelle celui-ci l’avait enfermé depuis seize ans s’était ouverte d’un coup, et il ne parvenait pas encore à prendre conscience de sa liberté. Plus d’ « entraînements » le soir. Plus de mensonges. Plus de terreur déclenchée à la simple vision de Niall. Plus de blessures affreusement gênantes et douloureuses. Comment s’adapter à la liberté lorsque l’on a toujours vécu en captivité ? Et surtout, que valait cette libération ?

Dans l’état d’esprit actuel de Dhan, elle ne valait rien. Parce qu’il n’y avait plus personne pour en profiter avec lui. Il n’y avait plus personne pour l’aider à se détacher progressivement de ses cauchemars, pour partager son nouveau quotidien. Plus de Scar. Plus de petit frère. Disparu des continuums temporels. Il était entièrement seul, désormais.
Il aurait pu participer à ce tournoi pour le retrouver. Mais sans lui ici pour lui dire de bien manger, pour lui sourire, pour l’aider à bien prendre soin de son arme et de ses blessures, pour l’encourager, il était certain qu’il n’y parviendrait jamais. Peu importait l’entraînement militaire. Les champions des autres Univers étaient probablement bien mieux entraînés et déterminés. Il perdrait au premier combat, c’était une certitude pour lui.

Alors que faire ? Essayer de survivre ? Mais pourquoi ? Il ne savait même pas où il se trouvait. Il n’avait pas de carte, ou de lieu où dormir et manger, à peine quelques pièces de monnaie dont il ne connaissait pas la valeur. Il errait dans le quartier bondé où il avait atterri, avec l’air hagard et apeuré d’un enfant perdu dans un hypermarché, les mains serrées sur la sangle de son lance-grappin armé. La seule chose qui lui restait d’Oscar. Le colosse blond n’avait plus rien d’effrayant, et même s’il dépassait d’une bonne tête tous ceux qu’il croisait, il semblait prêt à se briser à la moindre parole. Sans Oscar, sans aide, sans même son félin Asriel tout doux, sa santé mentale déjà fragile n’allait pas tenir très longtemps.

Il avait à peine conscience de ses pas. Aussi, au vu du monde présent près du restaurant qu’il était en train de croiser, il finit évidemment par heurter quelqu’un : un jeune homme bien bâti quoique légèrement plus petit que lui. Il manqua de tomber sous la surprise, ses yeux s’écarquillant d’un coup, et baissa son regard gris dès qu’il croisa celui de l’autre.

∎ Dés… p… pardon ! Je… n’vais pas vu, monsieur, je… hh…

On aurait vraiment dit qu’il allait fondre en larmes d’un instant à l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Miller

avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20
Localisation : En train d'embêter Leet

Feuille de route
Type de Combat: Artofan
Rang:


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Sam 5 Sep - 4:17

Gargblrgblbl...

Je fixais le plafond de la résidence des champions avec un regard absent. Je ne savais plus combien de temps j'avais passé là, sur un sofa perdu quelque part dans le bâtiment, avec mon cerveau déconnecté. Ça devait bien faire une heure que je n'entendais plus le bruit des autres gens qui fourmillaient les couloirs. Tout le monde était probablement parti en ville et je commençais à songer à faire de même.

Gargblrgblbl...

Une faible douleur dans mon ventre... J'avais faim. Ouais ! C'était la motivation qu'il me fallait pour enfin lever mon cul de ce sofa. Je me dirigeai rapidement vers la cuisine, ouvrant le réfrigérateur pour trouver de quoi m'alimenter. Je regardai intensément ce qu'il y avait à l'intérieur sans être vraiment attiré par quoi que ce soit. Ce n'est qu'après une quinzaine de minutes que je refermai la porte du frigo, un peu déçu. J'allais devoir sortir en ville. Au moins, j'avais repéré un restaurant intéressant dans le quartier de la viande. Je m'y rendis d'un pas pressé.

À quelques rues du resto, je pouvais déjà sortir l'odeur alléchante de la bouffe. Je pressai le pas et, en tentant de dépasser quelqu'un, je fonçai dans un grand blond qui s'en venait en sens inverse. Mes pieds se prirent quelque part et je me serait ramassé par terre si ce n'était pas de mes sautillements pour garder l'équilibre. J'avais l'air d'un con, mais entre ça et l'humiliation publique, le choix était facile.  Je croisai le regard de l'étranger une fraction de seconde avant qu'il ne détourne le sien, bégayant quelques excuses. Le pauvre ! Il avait l'air dans tous ses états. Est-ce que je lui avais fait mal ? Je lui avais quand même foncé dedans, c'était probable qu'il ait eu mal, mais à ce point là ? Haaan, merde. J'me sentais mal... Et qu'est-ce qu'on fait dans ces temps-là, hein ? J'aimerais bien le savoir, ça me serait utile. V'là que je commence à paniquer parce que j'ai absolument aucune idée de comment je dois gérer ça.

- Euuuh... Non, non ! C'est ma faute. Tiens, tu veux qu'on aille au resto pour oublier ça ? J'avais faim, justement.

Je lâchai un petit rire nerveux. Dans mon dos, je sentais presque les regards remplis de reproches des passants. J'étais pressé de quitter la place. D'ailleurs, c'est ce que je fis. Je donnai de petites tapes amicales dans le dos du blond, faisant comme si je le connaissais depuis toujours, et l'entraînai à l'intérieur du resto. Le serveur nous donna des places et des menus. Je pris le mien et le feuilletai rapidement en essayant d'éviter le moment de malaise imminent. Fallait dire que cette technique était pourrie. Je reposai le menu un peu plus bruyamment que je ne l'aurais voulu, fixant l'autre gars que j'avais plus ou moins forcé à me suivre. J'hésitais un peu sur ce que je devais dire. J'essayai même de croiser le regard du serveur pour qu'il vienne prendre nos commandes et m'éviter de partir une conversation, mais ce foutu serveur m'ignorait. Pffft ! Aucune solidarité ! Les serveurs de cet univers ne doivent même pas savoir ce qu'est la compassion. Je soupirai et me décidai finalement à placer un mot.

- Donc... Est-ce que tu allais quelque part en particulier avant qu'on vienne au resto ou t'as le temps de me tenir un peu compagnie ?

Ouin... T'aurais peut-être dû poser la question AVANT de l'emmener ici. Ç'aurait été plus intelligent. A+ pour l'effort, Ryan. Le serveur arriva avec un pichet d'eau et rempli nos verres. Il Nous demanda ensuite si nous étions prêts à commander... Mais il aurait pas pu arriver plus tôt, ce con ?! Je me frottai la tempe, un peu irrité, et lui passai ma commande. Non, mais quelle nuisance... Fallait le faire. Il pouvait compter sur le fait que j'allais lui lancer des tas de commentaires désagréables.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodhan V. Ashfield

avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 26/08/2015

Feuille de route
Type de Combat: Technophile
Rang: 0


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Lun 7 Sep - 15:00


Il s’attendait à recevoir une pluie d’insultes, et à sentir les regards méprisants des passants sur ses épaules. Mais il n’en fut rien.

∎ Euuuh... Non, non ! C'est ma faute. Tiens, tu veux qu'on aille au resto pour oublier ça ? J'avais faim, justement.

Et suivit la fameuse tape dans le dos si connue des Méridiens.
C’était trop beau pour être vrai. Peut-être l’inconnu serait-il trop occupé pour l’aider, ou peut-être même lui faisait-il cette offre dans le seul but de se faire oublier des gens autour… mais dans tous les cas, il lui servait un sursis sur un plateau d’argent, ne serait-ce que pour quelques minutes seulement. Rien que pour cela, Aodhan lui en était déjà profondément reconnaissant.

Il le suivit donc docilement jusqu’à l’intérieur, le détaillant quelques secondes pour imprimer sa silhouette dans son esprit. Mais il fut bien vite dérangé par le serveur qui apportait les menus.
Ce nouvel élément le désarma alors qu’il essayait de s’adapter à la situation précédente. Avait-il assez d’argent pour payer ce qui était proposé ?
La vision de la monnaie dans sa poche le soulagea. Il n’aurait jamais, jamais osé demander à l’autre personne de l’avancer, et en regardant tous ces noms alléchants, il se rendait lentement compte que son estomac était totalement vide. Oscar lui avait bien dit de manger à sa faim, pour ne pas recommencer à maigrir.
Oscar…

Ses pensées dérivèrent. Il dût reposer son menu dans son assiette. Au même moment, l’inconnu fit la même chose, plus brutalement, et le tira de sa réflexion en le faisant presque sursauter. Il avait l’air nerveux. Normal, en même temps, même si Dhan ne pouvait pas vraiment comprendre pourquoi.

∎ Donc... Est-ce que tu allais quelque part en particulier avant qu'on vienne au resto ou t'as le temps de me tenir un peu compagnie ?

Alors qu’il allait répondre, il dût passer commande ; dans sa précipitation, il choisit la première soupe disponible sur le menu. Au moins, ce serait facile à absorber.
Puis il se reconcentra sur l’individu. Bien que le choc violent commençait à se dissiper, il était encore troublé, et pas totalement dans son état normal. Les yeux fuyants et la tête basse, il avait tout du petit garçon perdu dans un hypermarché qu’un gentil monsieur venait aider. Il fit de son mieux pour être clair.

∎ N-Non… je viens d’arriver et je ne sais pas vraiment ce qu’il faut faire, où je vais vivre, ou quelles sont les règles, alors… alors merci de m’avoir proposé de venir…

Puis il réalisa quelque chose, et écarquilla les yeux. Peut-être que l’intention première du gentil monsieur n’était pas du tout de se rendre dans ce restaurant. Aux yeux du blond, il avait tout l’air de quelqu’un qui était tout à fait à l’aise dans son environnement.

∎ Je vous ai dérangé dans… dans ce que vous faisiez ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Miller

avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20
Localisation : En train d'embêter Leet

Feuille de route
Type de Combat: Artofan
Rang:


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Dim 25 Oct - 23:07

Alors que l'autre homme me répondait, j'essayais de croiser son regard, mais il détournait obstinément les yeux. Il semblait un peu timide. Pourtant, je n'étais pas bien menaçant quand je ne me fâchais pas. Quand j'étais en colère, c'était autre chose, mais à ce moment précis j'étais très calme. Je lui sourit pour essayer de le mettre en confiance. Le blond se décida à parler quand le serveur partit, me disant qu'il venait d'arriver sur la Tour. Il me confia qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il devait faire ici. C'était bien vrai qu'on était tous paumés en arrivant ici. Moi-même, j'étais encore un peu incertain de ce que je devais faire. Je passais quand même le plus clair de mon temps allongé quelque part, le cerveau quasi-éteint. Je m'apprêtai à lui dire le peu que je savais sur cet endroit étrange, mais il ajouta quelque chose avant même que je n'ai ouvert la bouche :

- Je vous ai dérangé dans... Dans ce que vous faisiez ?

«Vous» ? Il me vouvoyait ? Nooooon ! Je ne pus retenir un petit rire. Je me sentais bien vieux tout d'un coup. Un peu comme un professeur, quoi ? Naaaah, même mes profs, je ne les vouvoyais pas quand j'étais plus jeune. Il y a de ces gens qui vouvoient tout le monde et de ces gens qui ne savent pas du tout vouvoyer. Le blondinet et moi n'étions pas dans la même catégorie apparemment. Je lui répondis immédiatement qu'il pouvait me tutoyer et que, de toute façon, on devait avoir environ le même âge. Je le rassurai aussi en lui disant qu'il était loin de me déranger puisque j'allais justement dans ce resto avant de le croiser.

- À cause de toi, j'pourrai juste pas avoir l'air d'un asocial qui mange seul parce qu'il a pas d'amis. Quel dommage, non ?

Sans tarder, je continuai la discussion en lui apprenant tout ce que je comprenais de ce monde. Entre autres, où il devait loger, où se nourrir et... Euh... Où il devait loger ! Ouais, on pouvait dire que je ne retenais que l'essentiel soit où manger et où dormir. Je lui expliquai un peu la vie dans la résidence en lui disant de ne pas s'approcher du fameux Gabriel Von Neurman.

- J'te le dis tout de suite ! Ce gars-là est pas fréquentable. J'ai entendu dire qu'il a essayé d'abuser quelques personnes et que ç'a parti plusieurs batailles. Tiens-toi loin de ce pervers ! Personne est à l'abri de ses pulsions sexuelles. L'autre jour, y'a une certaine Lena Lightwood qui s'est réveillée pendant la nuit et y'avait ce type qui la fixait juste à côté de son lit.

Bon okay, j'exagérais un peu. En plus, j'avais jamais vraiment parlé à ce type. J'avais juste entendu des rumeurs sur lui et puis... Tout le monde sait que des rumeurs ça se déforme ! J'suis juste le gars qui déforme les rumeurs, moi. J'fais rien de mal. C'est pas comme si j'ajoutais des détails inutiles pour empirer les rumeurs hein ! ... Quoi ? C'était le cas ? Okay. Rectifions : c'est pas comme si j'ajoutais BEAUCOUP de détails pour salir sa réputation.

C'est alors que le serveur arriva avec nos repas. Il avait à peine déposé mon assiette devant moi que j'avais déjà les joues pleines de nourriture.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodhan V. Ashfield

avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 26/08/2015

Feuille de route
Type de Combat: Technophile
Rang: 0


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Jeu 29 Oct - 16:54


Bon, le point positif était que le monsieur restait gentil. Pour preuve, il passa un certain temps à lui expliquer qu'il ne le dérangeait pas, qu'il pouvait le tutoyer… bref, qu'il fallait qu'il se DÉTENDE. Enfin, plus facile à dire qu'à faire pour Dhan, en panique mentale absolue, qui essayait juste d'avoir l'air normal - sans grand succès, avouons-le.

∎ À cause de toi, j'pourrai juste pas avoir l'air d'un asocial qui mange seul parce qu'il a pas d'amis. Quel dommage, non ?

Hein ? C'était la faute de Dhan ? Il avait encore fait une gaffe quelque part ?... … ah non, c'était de l'humour. Juste de l'humour. Pas de panique, tout allait bien. Le blond s'autorisa un sourire timide.

∎ Ce… ce n'est qu'une question de temps avant que vous… euh… que tu ne trouves des gens à fréquenter, je suppose…

Très loin de lui l'idée que le jeune homme puisse avoir envie de le fréquenter, lui, à l'avenir.
En tout cas, il avait l'air de vouloir l'aider pour l'instant, et ses tuyaux furent plus que bienvenus. Ils mettaient Dhan à l'aise, et lui donnaient l'impression de reprendre lentement le contrôle de la situation. Il se détendait visiblement, et suivait ses propos en étant capable de soutenir son regard ; de gros progrès, en somme.
Mais pas si vite.

∎ J'te le dis tout de suite ! Ce gars-là est pas fréquentable. J'ai entendu dire qu'il a essayé d'abuser quelques personnes et que ç'a parti plusieurs batailles. Tiens-toi loin de ce pervers ! Personne est à l'abri de ses pulsions sexuelles. L'autre jour, y'a une certaine Lena Lightwood qui s'est réveillée pendant la nuit et y'avait ce type qui la fixait juste à côté de son lit.

… ha. Il perdit son sourire.
Alors qu'il commençait à peine à s'habituer à son environnement, à sa nouvelle condition, et surtout, alors qu'il pensait enfin pouvoir laisser derrière lui son père et toute cette histoire, voilà qu'un nouveau pervers sexuel se trouvait à proximité. Et s'il ne parvenait pas à l'éviter ? Et si les autres finissaient par savoir ? Et oh mon dieu, et si ce Gabriel Von Neurman se mettait à le chercher spécifiquement, lui, en ayant vent de son passé ?
Voilà qui ne présageait rien de bon.

Il baissa honteusement la tête vers la soupe qu'on lui avait servie. Elle lui sembla tout d'un coup bien moins appétissante…
Mais il fallait qu'il trouve une alternative à la Résidence, et l'Alvéen était sa seule source d'informations. Alors il s'efforça de sourire de nouveau, même si son air sonnait faux. La cuillérée de soupe qu'il tenta de boire passa difficilement, la gorge du Méridien s'étant serrée.

∎ Hmm… mais de toute manière, je doute que les logements de cette résidence soient gratuits, n'est-ce pas ? Il doit bien exister d'autres endroits où habiter en attendant ?

Il fallait d'ailleurs qu'il trouve un moyen de se faire de la monnaie, car les petites pièces dans sa poche n'allaient probablement pas faire long feu.
Il zieuta un instant vers un serveur, puis vers les cuisines. Une idée naquit dans son crâne. Après tout, cuisiner était probablement la seule autre chose qu'il savait faire, en-dehors des combats et du dessin… Peut-être ces gens l'embaucheraient-ils ? Mais mieux fallait ne pas s'avancer avant que le brun en face de lui ne l'ait rassuré ; après tout, peut-être des moyens plus simples de rémunération étaient-ils en place dans cet endroit.

∎ D'ailleurs… comment est-ce qu'on gagne notre argent, ici ?


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Miller

avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20
Localisation : En train d'embêter Leet

Feuille de route
Type de Combat: Artofan
Rang:


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Mar 10 Nov - 6:55

Alors que je parlais, lui expliquant tout le fonctionnement de cet endroit, il avait semblé être plus à l'aise avec moi. Par contre, toute cette aise avait disparut lorsque je lui avais sortis les rumeurs sur Von Neurman. Ah merde. J'avais dit quelque chose qu'il fallait pas ? Au fond, je critiquais un type pervers et un peu dérangé, mais peut-être qu'il était dans le même bateau ? Dans ce cas là, ça voudrait dire que je l'avais vexé. Oh nooon ! Le pauvre gars ! Ça devait être si difficile de vivre avec ce genre de problèmes et j'allais le critiquer. Maaaiiis... Comment j'aurais pu le savoir, hein ? Ça court pas les rues des détraqués sexuel !

Je regardai autour de moi, un peu paniqué, car je ne savais pas comment gérer ce genre de moments. Vraiment... J'avais toujours été une vraie merde quand il s'agissait de rattraper une connerie que j'avais dite. Ma « soeur » me l'avait répété de nombreuses fois sur Alvéâre. Heureusement, je n'eus pas à m'occuper de tout ça. Le blond changea de sujet assez rapidement, me demandant s'il n'y avait que la résidence qui était habitable. Je lui répondis aussitôt, peut-être même un peu trop vite. J'étais bien content de pouvoir passer à autre chose que le thème des pervers. Ça devait certainement être un tabou.

- Mais non, les résidences sont gratuites ! J'me rappelle plus trop pourquoi, probablement que ça a un rapport avec ce truc de tournoi, mais honnêtement tant que l'endroit et la bouffe sont gratuits, j'me fous un peu des conditions. Par contre, si tu vas dans un autre endroit, je doute que ce soit gratuit.
- D'ailleurs… comment est-ce qu'on gagne notre argent, ici ?
- Hum... Pour ça j'imagine qu'il faut travailler. De mon côté, je vis bien avec ce que je reçois, c'est-à-dire quelques pièces à chaque jour comme tous les autres ici. Pourquoi cette question ? Tu comptais travailler ?

Je le regardai avec un sourire. Ça avait un peu piqué mon intérêt, car je n'avais entendu personne dire qu'il allait travailler dans cet univers. En général, les gens préféraient vagabonder dans les rues ou les bars en attendant leur prochain combat. Je ne m'étais encore jamais battu, mais j'avais cru comprendre que quelques Britaniens s'étaient mesurés aux autres. Je ne ma plaignais pas non plus. Ceux qui s'occupaient des duels avaient dû me juger trop stupide ou inutile pour ça. La fois où je m'étais perdu dans la Tour avec Leet pouvait en témoigner.

Je finis mon assiette et m'enfonçai dans ma chaise, attendant la réponse de mon interlocuteur. Je n'avais pas commandé de dessert alors le serveur vint me porter l'addition après un certain temps. Je lui donnai l'argent de mon repas et seulement une pièce de pourboire. Il m'afficha un air de dédain alors que je lui souriais de toutes mes dents. J'avais bien dit que j'allais être désagréable.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodhan V. Ashfield

avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 26/08/2015

Feuille de route
Type de Combat: Technophile
Rang: 0


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Dim 20 Déc - 15:40


∎ Hum... Pour ça j'imagine qu'il faut travailler. De mon côté, je vis bien avec ce que je reçois, c'est-à-dire quelques pièces à chaque jour comme tous les autres ici. Pourquoi cette question ? Tu comptais travailler ?

Cette réponse amusa Dhan. Pour une raison qui lui échappait, il voyait très bien l'individu en face de lui comme une sorte de parasite qui en faisait le moins possible, enfumait ses amis pour leur soutirer de l'argent et squatter durablement leur canapé, voir même se mettait en avant. Il avait déjà connu deux ou trois personnes comme ça, et leur carrière n'avait pas fait long feu…
Mais il se reprit. Ce n'était pas très gentil, et peut-être l'individu était-il un modèle de zèle et avait mieux à faire que de travailler. En outre, il lui était venu en aide spontanément, alors il se refusa à penser trop de mal de lui.

∎ Oui, si possible, répondit le blond en esquissant un sourire timide. Au cas où j'aurais besoin d'acheter quelque chose... Et puis, j'adore cuisiner, alors s'ils pouvaient me prendre ici, ça m'occuperait.

Il s'efforçait de ne pas penser au cas où il se ferait mettre dehors à coups de pieds, les employés lui riant au nez. Au vu du comportement du jeune homme, les gens étaient certainement beaucoup plus aimables ici que sur Méride.
Il n'avait pas encore terminé sa soupe qu'un serveur amenait l'addition au bonhomme en face. Il semblait avoir prévu de rapporter le bol de Dhan et de se débarrasser de lui en même temps que de l'autre, alors la vision de son assiette encore presque pleine lui arracha un air courroucé. Le blond se recroquevilla sur sa chaise. Même dans son état, il sentait que le service était désagréable. Mauvais pour la clientèle, ça. Il commanda un café d'un air fermé, et ne put se détendre que lorsque le serveur eut disparu de son champ de vision. Il continua alors à manger.

∎ Et puis… reprit-t-il en réfléchissant. Comme ça a l'air d'être un endroit fréquenté, je pourrai peut-être y retrouver… quelqu'un…

Ses yeux se voilèrent instantanément en repensant à son Scar. Peut-être était-il perdu quelque part ici, tout seul. Ou peut-être était-il encore sur Méride, affamé et assoiffé par le manque de ressources, sans personne pour lui venir en aide. Ou peut-être n'existait-il tout simplement plus.
Il se donna une grosse torgnole mentale. S'il avait décidé de faire bonne figure auprès du monsieur et de se reprendre, ce n'était pas pour replonger dans le vide abyssal et destructeur de ce genre de réflexions. Il se les accorderait plus tard.
Il reprit un sourire certes faible, mais bien présent.

∎ Enfin. Tu ne t'ennuies pas, toi ? Depuis combien de temps est-tu arrivé ici ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Miller

avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 17/04/2015
Age : 20
Localisation : En train d'embêter Leet

Feuille de route
Type de Combat: Artofan
Rang:


MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   Jeu 24 Déc - 22:16

Le blond confirma ce que j'avais pensé lorsqu'il me dit qu'il voulait bel et bien se trouver du travail. Il mentionna même la cuisine ce qui me surprit un peu. Il fallait dire que je ne m'attendais pas vraiment à ça, mais après tout... Pourquoi pas ? J'avais du respecter pour ceux qui savaient cuisiner puisque mon registre de recettes était très limité. C'était ça qu'il nous fallait dans les résidences ; quelqu'un qui sait cuisiner. La plupart des gens que j'avais croisés là-bas ne savaient pas comment. Les pires étaient sans doute les Prakjaniens. Je ne sais pas ce qu'ils mangeaient dans leur univers, mais ce qu'ils cuisinaient était soit dégoûtant soit sans saveur. Le garçon devant moi serait le bienvenu aux résidences. Il avait même parlé de chercher un travail ici. PARFAIT ! Il ne pourrait que s'améliorer dans ce cas-là. Je commençais presque à baver en imaginant tous les bons plats qu'il pourrait nous faire.

Avec toute cette réflexion, je manquai la phrase que le blondinet dit ensuite. Je n'entendis que les questions qu'il me posa après et me dit que ça ne devait pas être si important. Le m'enfonçai un peu plus dans ma chaise, réfléchissant à ce que j'avais fait depuis mon arrivée... Absolument rien à part végéter sur un sofa... Et passer à deux doigts de mourir en escaladant cette foutue tour dans laquelle je m'étais perdu avec Leet. Je souris en y repensant et lui répondis :

- Ça fait quelques jours que je suis arrivé. C'est assez calme la plupart du temps, mais ce n'est pas si ennuyant. Suffit d'attendre l'action et on la trouve. Tiens, parlant d'action...

Je me levai et lui fis signe de faire de même avant de lui prendre le bras et l'entraîner de force jusqu'au serveur chiant. Je poussai le blond sur lui aussitôt pour ne pas qu'il réalise ce que je voulais faire et parlai d'une voix forte :

- Bonjooouur ! Ce gars-là voudrait une entrevue avec le patron pour travailler en cuisine !

Je regardai le blond avec un grand sourire et un pouce levé pour l'encourager à prendre la parole et demander une entrevue. Ensuite, je m'éclipsai subtilement, histoire de les laisser s'arranger entre eux pour que le gars puisse obtenir une entrevue. Je repartis vers les résidences, un sourire toujours collé au visage. Ryan Miller avait fait son travail ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller   

Revenir en haut Aller en bas
 
[short&long] Un esprit égaré et une âme charitable ∎ PV Ryan Miller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yuki, garçon des neiges.
» Grands garçons musclés et bronzés
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiversia :: Zone de rp :: Quartier de la Viande :: Restaurant "The Kingdom"-