Vous avez envie de sauver l'Univers mais vous ne savez pas comment faire ? Et si vous en deveniez le Champion dans notre Tournoi à la Tour du Multivers ?
 

AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 “L'absurdité est un plaisir fugace, comme une cigarette que l'on fume en riant, tout en sachant qu'elle est nocive.” [PV Rayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Perrault

avatar


Messages : 30
Date d'inscription : 09/08/2015


MessageSujet: “L'absurdité est un plaisir fugace, comme une cigarette que l'on fume en riant, tout en sachant qu'elle est nocive.” [PV Rayden]   Sam 14 Nov - 21:24

Vous savez ce qui est plus dérangeant qu'une mauvaise nouvelle ? Une mauvaise nouvelle emballé dans une jolie enveloppe timbré, arrivé sur le pas de ma porte grâce à un Elsen tout choupi. C'est vrai, c'est hyper déstabilisant de voir une lettre timbré, porté par une tout petite chose très cute, tout en sachant à son cachet que le contenu va nous déplaire.


Mais je râle peut-être en vain. En fait, peut-être que si je vous parlais de la situation dans laquelle j'étais au moment de recevoir la missive, vous comprendriez on appréhension. En effet, il était quelque chose comme 10 heures du matin dans mon squat, ce qui signifiait que j'étais encore en boxer, après mettre couché deux heures plus tôt. Mes cadavres de bières et mes mégots traînaient par terre, témoignage discret mais efficace de mes nuits sans sommeil. Il y avait des bouquins au sol, reste de mes lectures nocturnes, des magasines, des vêtements, bref, la totale. En fait, je n'étais absolument pas présentable. Et la cute little thing m'avait vu comme ça. Je me sentais… stupide.


Bref, donc le Elsen m'avait filé le papier officiel, avec sceau de la Tour, trace de crocs du Juge et emballage super cher et chic – bon okay, je déconnais pour la trace de crocs du Juge – et j'avais ouvert la lettre pour y trouver la mauvaise nouvelle que je redoutais. Un invitation à aller foutre joyeusement sur la tête d'un autre imbécile. Dont le nom m'était spécifié dans une écriture manuscrite et doré franchement pompeuse. Donc. Rayden Openshaw. Rien que ça… Quand je lisais son prénom, ça me faisais penser à une sorte de gros canon laser. Mais, ça, je crois que c'est parce que j'ai des problèmes dans ma tête.  


Et donc, je n'avais pas envie d'aller combattre. Même pas un mec avec un nom de canon laser. En plus, j'étais à peu près sur que le type serait soit une armoire à glace, soit un geek à lunette, donc ça me motivais moyen. Du coup, je frottai la tête de l'Elsen machinalement, avant de me griller une clope et de la fumer lentement. Pauvre petit truc trop cute pour un taudis parei--- Attendez une minute. Que fout un Elsen normal dans le quartier du sucre ? Genre… d'où ?  


Du coup, j'oubliai le geek au canon laser pour me concentrer sur cette anomalie, avant d'en comprendre la solution. Cute little thing était visiblement accro au Sucre, puisqu'elle avait des sortes de tremblements bizarres. Elle était sans doute à la solde de Sugar, qui récompensait choupinette en lui filant des carrés de cette saloperie qui rends accro. Damn. C'est triste. Du coup, j'arrêtai de lui frotter la tête machinalement, et je le congédia avec un sourire en coin et ma clope au bec, en mode papa cool et paternaliste, le genre en charentaise devant la cheminée avec le journal. Erk. Trop de… Trop.




Bref, du coup, j'étais seul en boxer dans ma piaule, il allait falloir que je me prépare à aller combattre, car ce dernier avait lieu cet après-midi, au Colisée. Mais mon canapé m'appelait… M'appelait… M'appelaiiiiiit……….


•••


Bordel, il est seize heures trente et j'ai bien deux heures de retard, et je suis toujours en caleçon. God. Fucking. Damn. It.


•••

J'entre dans l'arène, avec un retard que certain qualifierait d'extravagant, mais qui en soit n'est pas si important que ça. Enfin, je crois. Le sable est chaud à mes pieds, et le public est explosif, puisque c'est une hué que je me prends quand je pénètre dans la zone de combat. Peut-être qu'ils n'ont pas aimé mon petit retard… ? Quoi qu'il en soit, je sors mon mégaphone et me mets à hurler dedans dans la direction des gradins pour calmer ces gens bien énervés.

« BONJOUR A TOUS BANDE DE LOOSERS ! C'EST L'HEURE POUR LE MAGNIFIQUE CHALLENGER QUI VIENT D'ARRIVER, C'EST A DIRE MOI, DE VOUS MONTRER L’ÉTENDU DE SON TALENT. POSEZ VOS FESSES PLEINE DE GRAISSE, BOUFFEZ VOS POP-CORN BOURRES DE SALOPERIE ET ADMIREZ LE SPECTACLE AU LIEU DE HURLER COMME DES SINGES DE ZOOS !! »

Rien à faire, il continue de crier. Décidément, ces humains sont bien contraignant… Tiens, d’ailleurs, c'est mon challenger, le singe brun en face ?

Précision::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
“L'absurdité est un plaisir fugace, comme une cigarette que l'on fume en riant, tout en sachant qu'elle est nocive.” [PV Rayden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. - Lien amoureux
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Duel au sommet du Crâne
» Derek de Saxe,« En amour comme à la chasse, le vrai plaisir est de braconner. »
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiversia :: Zone de rp :: Quartier du Plastique :: Le Colisée-